DES GLACONS DANS MON LIT
Yannick Bochatay – Laurent Roussel
   
         
 

Tous les deux allongés / Les nerfs encore tendus
Par cette engueulade née / De façon inattendue
C'est dans cette atmosphère / Dans ce silence oppressant
Qu'il va falloir trouver le sommeil / Ca ne va pas être évident
Il fallait bien que ça arrive / Ca y est le cap est passé
Pour qu'une relation vive / Paraît qu'on ne peut y échapper

Nous sommes deux glaçons / Pas vraiment prêts de fondre

Ce lit est un frigidaire
Je ne veux pas poser de questions / Tu ne voudrais pas y répondre
Nous sommes deux solitaires
Je sais bien qu'il le faut / mais je n'en ai tellement pas envie
Cupidon et Psyché s'envoient en l'air...

 
  RETOUR CHANSONS